• Accueil
  • Le festival
  • Témoignages d'artistes

Témoignages d'artistes

Michel Laplénie, baryton et fondateur de l'Ensemble Sagittarius

Michel-Laplenie« Jean-Luc Soulé a eu la merveilleuse idée de me proposer de bâtir pour l'Académie 2014 du Festival du Périgord Noir un spectacle musical autour du Bourgeois Gentilhomme de Molière/Lully, intitulé « Mamamouchi ». Je me réjouis à l'idée de monter ce projet ambitieux dans ce petit coin de Paradis qu'est l'abbaye de Saint-Amand-de-Coly, avec l'équipe de jeunes chanteurs et instrumentistes que j'ai sélectionnés. Ce spectacle, mis en scène par Jean-Paul Bouron, sera repris sur d'autres scènes françaises ainsi qu'en Turquie. Quelle idée exaltante de partir ainsi, avec le Festival, Molière et Lully, à la rencontre de la Sublime Porte ! »

Gautier Capuçon, violoncelle

Gautier-CapuconA fait ses débuts au Festival il y a 15 ans : « Le Festival du Périgord noir est pour moi une expérience familiale, où l'on goûte et savoure la musique en famille, entre amis, dans la sublime église de Saint-Léon-sur-Vézère, dont les proportions intimistes et l'acoustique naturelle sont au service de la musique, tout comme l'équipe de ce grand festival. J'y ai passé des moments d'un pur délice."

Tamás Vásáry, le maître hongrois du piano (81 ans)

Tamas-VasaryAvec la toute jeune violoniste tsigane Tünde Makó (17 ans) : « Il y a tant de festivals aujourd'hui, mais celui du Périgord Noir est un moment unique, très particulier. À Saint-Léon-sur Vézère, vous êtes comme un enfant qui, devenu adulte, fait retour dans un passé de contes de fées, avec une jolie rivière, des arbres et une petite église. Dehors, vous entendez un chien aboyer, des canards qui bavardent, des vaches meuglant. Bach et Beethoven y sonnent mieux que dans les plus grandes salles de concerts parce que, en les jouant, les interprètes prennent eux-mêmes place dans le conte de fées. Et le public est alors comme un enfant juste avant de s'endormir ... ».

Le pianiste Michel Dalberto

Michel-DalbertoAvec le jeune violoncelliste Edgard Moreau (18 ans) : "Le Festival du Périgord Noir est au cœur d'une région où beauté et art de vivre se conjuguent harmonieusement. C'est un lieu, l'église de St-Léon-sur-Vézère, à l'acoustique remarquable et où la musique retrouve une dimension intemporelle qu'elle ne devrait jamais perdre. C'est une ambiance, enfin, faite de convivialité, de sérieux et de bonne humeur qui sont le propre de Jean-Luc Soulé et qui font de ce festival une expérience assez unique. Les concerts que j'y ai donnés depuis plus de vingt ans restent des moments particuliers dans ma mémoire."
 

ImprimerE-mail

Musique en ligne

Ludwig Van Beethoven
Sonates pour violoncelle N° 1 à 5
Extraits de 3mn de chaque

H. Demarquette & M. Dalberto
© Festival du Périgord Noir 2004
sound by Jbgmusic

JB Music

sound by Jbgmusic