• Accueil
  • Académies de musique
  • Académie de musique ancienne
  • Les professeurs

Les professeurs de l'académie de musique ancienne

Cliquez sur les titres pour ouvrir ou fermer les onglets.

Inaki Encina Oyon, directeur musical

Inaki Encina OyonC’est avec le piano qu’Iñaki Encina Oyón commence ses études musicales. Il obtient également un prix en clavecin, mais sa passion pour la voix et le répertoire lyrique l’emporte, et il décide de se former, d’abord comme chef de chant au Conservatoire National de Toulouse, et ensuite comme chef d’orchestre dans la Classe de Jorma Panula et Enrique García Asensio au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque.
En janvier 2005 il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris et il est vite sollicité pour assister des chefs renommés tels Thomas Hengelbrock (Idomenée au Palais Garnier et Iphigénie en Tauride au Teatro Real de Madrid), Emmanuelle Haïm (Dardanus et Agrippina à l’Opéra de Lille,Orlando au Théâtre des Champs-Elysées et Hippolyte et Aricie au Palais Garnier) et Antony Hermus (Don Giovanni à l’Opéra de Rennes).
En 2010, il fait ses débuts au Palais Garnier avec un concert consacré aux Madrigaux de Philippe Fénélon et, en mai 2011, il dirige Rigoletto au Théâtre Roger Barat d’Herblay.
En 2012 il participe à la création de La Cerisaie de Philippe Fénélon (commande de l’Opéra national de Paris) et dirige la première production de Vanessa de Samuel Barber en Ile de France. Cette saison il assure la préparation musicale des solistes de l’Atelier Lyrique pour une nouvelle production de Don Giovanni.

Johannes Pramsohler, responsable des cordes



Johannes PramsohlerOriginaire du Tyrol du Sud, mais dorénavant installé à Paris, le violoniste baroque Johannes Pramsohler s’est établi au cours des dernières années comme l’un des musiciens les plus fascinants de sa discipline.
Directeur artistique et premier violon de l’Ensemble Diderot, qu’il a fondé en 2009, c’est avec la plus grande précision et un flair infaillible qu’il redonne vie à d’incontournables joyaux d’un répertoire méconnu. Le premier enregistrement de l’ensemble, comportant de la musique de chambre jouée à la cour d’Auguste de Saxe dit « le Fort », a été accueilli avec énormément d’enthousiasme par la critique internationale.
En tant que violon solo, Johannes a collaboré, entre autres, avec The King’s Consort, Le Concert d’Astrée, l’European Union Baroque Orchestra, l’International Baroque Players ; invité par les Berliner Philharmoniker, il a travaillé avec leur formation spécialisée dans la musique ancienne, Concerto Melante.
Plus récemment, Johannes s’est produit en soliste avec le Budapest Festival Orchestra sous la baguette d’Iván Fischer et le Taiwan Baroque Orchestra. Les récitals qu’il donne en compagnie de ses partenaires réguliers (Philippe Grisvard, clavecin ou Jadran Duncumb, luth) le mènent fréquemment dans toutes les plus grandes salles de concert européennes.

Francesco Corti, clavecin, orgue et basse continue

RDG15CD1007FC 0692 
 Francesco Corti est né à Arezzo dans une famille musicienne en 1984. Il étudie l'orgue et le clavecin à Pérouse, Genève et Amsterdam. Lauréat de plusieurs concours internationaux, comme le Concours J. S. Bach de Leipzig (2006) et le Concours de Bruges (2007), il est invité en soliste par les majeurs festivals européens (Mozarwoche et Festspiele à Salzbourg, Le BachFest de Leipzig, le Festival de Musique ancienne de Utrecht, le MusikFest de Brême, le Festival de Radio France à Montpellier, la Milanesiana), ainsi que aux États Unis, en Amérique Latine, en Extreme-Orient et en Nouvelle-Zélande. Il se produit dans des salles telles que le Concertgebouw de Amsterdam, La Tonhalle de Zürich, le Bozar à Bruxelles, le Konzerthaus à Vienne, le Mozarteum et la Haus für Mozart à Salzbourg ou la Salle Pleyel à Paris.
En 2007, à l’invitation de Marc Minkowski il rejoint Les Musiciens du Louvre; avec cet ensemble il participe à des nombreuses tournées, et joue en solo des concerti de Bach, Händel, Haydn et Mozart.
Il fait partie d'autres ensembles telles que Zefiro (A. Bernardini), le Bach Collegium Japan (M. Suzuki), Les Talens Lyriques (C. Rousset), Harmonie Universelle (F. Deuter), Pulcinella (O. Gaillard), Música Temprana (A. van der Spoel) et Le Concert des Nations (J. Savall).
Depuis 2015 il dirige régulièrement les Musiciens du Louvre, en un repertoire qui va de A. Scarlatti (Messa di Santa Cecilia) et Händel (Dixit Dominus), aux motets de Galuppi et Mozart. Il est aussi invité comme soliste et chef par la Holland Baroque Society et la Nederlandse Bach Vereniging.
Sa discographie comprend, entre autres, un disque de Suites de L. Couperin, une integrale des Partitas de J. S. Bach et les quatuors avec piano de Mozart, enregistrés sur le pianoforte du compositeur aujourd’hui conservé à Salzbourg. Son nouvelle enregistrement (Sonates de Haydn) sortira en 2017 chez Evidence.
Passionné par l’enseignement, il a donné des masterclass en Europe, Amérique Latine et Asie.
Depuis septembre 2016 il est professeur de clavecin et basse continue à la Schola Cantorum Basilensis.

Maryse Castets, professeur de chant

Maryse portrait
Suite à des études musicales et vocales effectuées au CRR de Bordeaux et à l'Ecole de chant de l' Opéra de Paris, Maryse Castets s'est produite en soliste, plus particulièrement dans le domaine de l'opéra, sur toutes les grandes scènes françaises ainsi qu'en Europe, aux USA et en Chine.
Elle totalise plus de 80 rôles tels que Manon, Juliette, Mireille, Micaela, Mère Lidoine, Pamina, Suzanne, Don Pasquale, Mimi etc.
Le concert, la mélodie, l'opérette, la musique sacrée sont également des univers dans lesquels elle s'est beaucoup illustrée, allant du répertoire baroque à la fin du XXième siècle y compris dans le théâtre de boulevard!
Elle a travaillé sous les baguettes de Guennady Rodestvensky, Thomas Fulton, Alain Lombard, Michel Plasson, Maurizio Benini, Yehudi Menuhin, Hans Graf, John-Eliot Gardiner, Louis Langrée, Bruno Campanella, etc. Elle a eu la chance de travailler avec les metteurs en scène suivants : Marcel Bluwal, Robert Carsen, Jérôme Savary, Jean-Claude Auvray, Nicolas Joël, Robert Dhéry, Jean-Louis Martinoty, etc.

Maryse Castets enseigne le chant au CRR et au Pôle Supérieur de Bordeaux depuis treize ans et a formé de jeunes chanteurs présents sur les scènes des Opéras de Bastille, Covent Garden, Berlin, Bonn, tels que le baryton Florian Sempey ou la soprano Marie-Adeline Henry notamment, ou bien ayant remporté des concours internationaux comme la mezzo Adriana Bignagni.
Depuis six ans, elle est membre du jury pour le concours international de l'entrée à l'Académie Lyrique de l'Opéra Bastille à Paris.

Imprimer E-mail

Musique en ligne

Ludwig Van Beethoven
Sonates pour violoncelle N° 1 à 5
Extraits de 3mn de chaque

H. Demarquette & M. Dalberto
© Festival du Périgord Noir 2004
sound by Jbgmusic

JB Music

sound by Jbgmusic